Respectueux, simple, rapide et abordable. La liberté de choix

Fausses idées

Dr Allan Wolfelt, auteur renommé, professeur et conseiller en gestion du deuil, dénombre les fausses idées suivantes :

Les enterrements nous rendent trop tristes.

Quand une personne aimée décède, nous avons besoin d’être tristes. Les funérailles nous fournissent un endroit sûr dans lequel nous pouvons vivre notre douleur. 

Les funérailles sont barbares.

Au contraire, les cérémonies funéraires significatives sont civilisées, des rituels sociaux qui nous rapprochent. Certains pensent que voir le corps est barbare. En ne tenant pas compte des différences de culture, voir le corps a beaucoup d'avantages pour les survivants.

Les enterrements sont peu pratiques.

Prendre quelques heures durant la semaine pour démontrer votre amour pour la personne décédée et votre soutien aux survivants n'est pas un désagrément, c’est un privilège.

Les enterrements et la crémation sont mutuellement exclusifs.

Les funérailles (avec ou sans la présence du corps) peuvent avoir lieu avant l'incinération. Des corps embaumés sont souvent incinérés.

Les funérailles obligent l’embaumement du corps.

Pas nécessairement. Selon des règlements locaux, les funérailles ayant lieu peu de temps après le décès peuvent ne pas exiger de moyens spéciaux de conservation.

Les funérailles sont seulement pour les personnes religieuses.

Faux. Les cérémonies non religieuses (qui n'ont pas besoin d’avoir lieu dans une église ni d'être présidées par un membre du clergé) peuvent quand même répondre aux besoins de deuil des survivants.

Les funérailles sont toutes pareilles et sans signification.

Ils n'ont pas besoin de l'être. Avec de la préparation et de la planification, les funérailles peuvent et devraient être des rituels personnalisés reflétant l'unicité de la famille endeuillée.

Les funérailles devraient refléter ce que la personne décédée désirait.

Pas vraiment; bien que la planification de vos funérailles peut vous aider à vous réconcilier avec votre propre finalité, les funérailles sont principalement pour le bénéfice des survivants.

Les funérailles sont seulement pour les adultes.

N'importe qui assez vieux pour aimer est assez vieux pour pleurer. Les enfants ont aussi le droit et le privilège d'assister à des funérailles.

L’information ci-dessus a été publiée par la Funeral Service Association of B.C. et est utilisée avec permission.