Respectueux, simple, rapide et abordable. La liberté de choix

Conseils pratiques

À travers le monde, dans presque toutes les cultures, les gens se rassemblent pour partager les événements importants de leurs vies comme les naissances, les anniversaires, les mariages et même les promotions.

La célébration ou les rites sont de ces événements importants.

C’est un moment de rassemblement pour aider les survivants et rendre hommage à la personne qui nous a quitté. La célébration ou les rites nous permettent de partager ces moments difficiles avec notre famille et nos amis. Le partage est une part essentielle du processus de deuil.

Sans ce rassemblement, plusieurs d’entre nous trouveraient cela difficile d’accepter le décès. Les célébrations ou rassemblement sont le début du processus de deuil.

Pourquoi l’étiquette funéraire est-elle si importante?

Socialement, ces rassemblements nous unissent. Nous puisons de la force chez l’autre en disant au revoir à la personne décédée, et nous consolidons nos relations avec les survivants.

Mais pour plusieurs d’entre nous, offrir nos condoléances à la famille et aux amis dans le deuil nous rend maladroits et inconfortables. C’est pourquoi nous avons créé cette page. Elle vous donne des informations utiles et des conseils importants incluant les choses importantes que vous devez connaitre ou faire avant, pendant ou après la célébration.

Nous espérons que cela vous aidera, ainsi que ceux dans le deuil, à traverser ces moments difficiles.

Comment aider les gens dans le deuil.

Écoutez-les. Soyez simplement présent pour eux. Écoutez plus, parlez moins. Donnez-leur votre amour et votre compréhension, mais donnez-leur aussi de l’intimité s’ils en ont besoin.

Valider leurs émotions. Chacun traverse un deuil de façon différente. Certaines personnes parlent constamment de leurs épreuves. D’autres arrêtent complètement de parler. Certaines pleurent et démontrent beaucoup d’émotion; certaines n’en démontrent pas. Essayez de comprendre les réactions, ne jugez pas, offrez simplement votre support. 

Soyez patient. Plusieurs personnes endeuillées ont besoin de répéter, encore et encore, comment est décédée la personne aimée, ou autres histoires. Cela fait partie du deuil et demande une grande patience de votre part. Répéter les détails d’un décès ou d’une histoire mémorable est une partie importante de la gestion du deuil. 

Faites référence à la personne décédée par son nom. La personne décédée n’existe plus sur cette terre, mais pour les survivants, leurs souvenirs sont très présents. Il est important d’utiliser le nom de la personne décédée lorsque vous vous adressez aux membres de la famille afin de les rassurer que la personne aimée n’est pas oubliée et que son souvenir survivra. 

Ne parlez pas juste pour parler. Parfois le silence est d’or. Essayer de remplir les silences dans une conversation peut parfois conduire à des commentaires inappropriés. Soyez juste une bonne oreille.

Émotions : comment se préparer

Soyez prêts. Les personnes en deuil démontrent parfois une gamme accablante d’émotions, de la colère au ressentiment, au déni et à la dépression. Vous devez être prêts pour toutes ces émotions. Si cela est trop accablant pour vous, imaginez ce que cela doit être pour eux. Essayez d’être le plus présent possible. 

Parlez doucement. Dire les bons mots est important. Quelque chose de simple comme : « je suis désolé »; « je voulais vous dire que je pense à vous » ou simplement « je vous aime » peut aider grandement une personne en deuil. Il y a un temps pour l’écoute et un temps pour les bons mots. 

Soyez affectueux. Un câlin peut donner beaucoup de réconfort à une personne en deuil. Si c’est inconfortable pour vous ou la personne en deuil, une poignée de main ferme peut aussi transmettre un message de compassion.

Comment aider tous les membres de la famille?

Grands-parents en deuil
Lors des funérailles d’un enfant, n’oubliez pas les grands-parents. Dans ce moment, la souffrance et le deuil sont inimaginables. Non seulement les parents souffrent, mais la souffrance des grands-parents est double : ils sont en deuil de leur petit-enfant et en deuil pour leur enfant qui a perdu un fils ou une fille. Faites un effort spécial pour offrir vos condoléances aux parents et aux grands-parents.

Pensez aux enfants
Les enfants sont souvent oubliés lors des expositions et des cérémonies. Alors que les parents sont occupés à se réconforter entre eux, il arrive que les enfants soient laissés pour contre. Si un enfant est endeuillé d’un membre de sa famille, ils ont aussi besoin de réconfort. Quelques bons mots feront une impression durable pour eux. Parfois, leur donner une petite tâche à faire aidera à ce qu’ils se sentent importants.

Quoi ne pas dire, quoi ne pas faire.

Ne jugez pas les gens en deuil. Ne les corrigez pas et n’exprimez pas votre opinion sur un sujet personnel. Même si une personne en deuil agit bizarrement, ne soyez pas condescendant. Les gens en deuil traversent vraiment une période difficile. Faites preuve de compassion et de soutien.

Ne prenez pas le contrôle. Soyez disponible, mais ne prenez pas le contrôle de leur vie. Les personnes en deuil ont besoin d’être occupées et de participer. Laissez-les faire les choses à leur rythme. N’essayez pas de tout arranger pour elles, sauf si l’on vous demande de l’aide.

Effets personnels

Certaines personnes en deuil sont anxieuses de se débarrasser de tous les effets personnels de la personne aimée rapidement après le décès alors que d’autres ne veulent toucher à rien pour plusieurs années. Soutenez la personne en deuil, peu importe la situation, et permettez-lui de gérer cela quand elle sera prête. Ne touchez pas à quelque chose qui appartenait à la personne décédée sans demander la permission.

Partage de médicaments

Ne donnez jamais à une personne en deuil ou autre personne vos médicaments personnels. Donner des sédatifs ou autres médicaments à une personne en deuil peut être vraiment dangereux. Seul un médecin peut prescrire un médicament pour quelqu’un.

Commentaires inappropriés

Faites tout en votre pouvoir pour éviter de dire des remarques comme celles-ci :

  • Je sais exactement comment tu te sens.
  • Prends sur toi
  • Je n’avais jamais pensé que tu le prendrais comme cela
  • Calme-toi, cela va aller.
  • Là, là ne pleure pas.
  • Pourquoi répètes-tu tout? Cela devient pire?
  • Pourquoi ne m’as-tu pas téléphoné?
  • C’est une délivrance
  • Je n’ai jamais fait confiance à cet hôpital (docteur, etc.).
  • Tu es jeune. Tu te remarieras.
  • Tu dois continuer à avancer dans la vie.
  • Je sais ce que tu traverses.
  • Tu es très chanceuse de l’avoir eu pour tant d’années.
  • Tu dois être soulagé que toute cette épreuve soit terminée. Tu étais surmené.

Évitez ces commentaires déplacés lors du décès d’un enfant à naitre ou d’un nouveau-né :

  • C’est mieux comme cela.
  • Au moins tu ne le connaissais pas vraiment.
  • Tu retomberas enceinte.
  • Comment offrir un support continu.

Maintenez le contact

Pour plusieurs personnes ayant perdu un proche, le deuil devient plus intense dans les semaines et les mois après la célébration. C’est un moment où il est important que les amis maintiennent le contact par des visites régulières, des appels ou des lettres. Une invitation pour sortir peut contribuer à ce que la personne endeuillée se sente moins seule, mais n’insistez pas si elle préfère rester seule.

Soyez attentionné, pour les premières années après un décès, envoyez une carte aux membres de la famille survivants aux anniversaires de la personne décédée ou anniversaires de mariage. Cela démontrera aux survivants que la mémoire de la personne décédée perdure et qu’elle n’est pas oubliée.